Le référencement sur les réseaux sociaux

Le référencement sur les réseaux sociaux

référencement sur les réseaux sociaux

Le référencement sur les réseaux sociaux

 

L’enthousiasme pour vos rédactions sur les médias sociaux peut-il favoriser le référencement naturel ?

 

Dans la perspective non négligeable du référencement dans les réseaux sociaux Il est important de se demander si l’interrogation sur les médias sociaux est régulièrement abordée quand on "cause" de référencement. Une régularité sur les réseaux sociaux favorise-t-elle le positionnement d’un website dans les outils de recherche ? Même si peu d’informations qualifiées traitent du sujet, certains écrits confirment l’hypothèse d’un bienfait à ne pas mettre de côté. Le référencement sur les réseaux sociaux jouerait un rôle non négligeable

 

Un rapport flagrant

 

Les éditeurs de logiciels SEO effectuent de manière régulière des études nommées  de corrélation fondées sur l’examen des résultats de recherches. Ce genre d’études permet de mettre en avant les critères que possèdent  les webpages placées au sommet dans les résultats de recherche.

On voit que les pages les plus likées dans la perspective de référencement sur les réseaux sociaux partagées sont mieux positionnées dans les webpages de résultats par rapport aux  webpages qui ne bénéficient pas de référencement sur les réseaux sociaux.  Un postulat attirant à étudier avec du recul. Une forte présence sur les médias sociaux n’est pas forcément  la raison d’un classement optimal  mais peut être la conséquence. Une visibilité  optimale en référencement manuel repose d’abord sur un contenu congru pour le visiteur. Un contenu qualitatif est aussi  plus sujet à être partagé.

La place de Google, Bing

 

Du point de vue des outils de recherche, le Product Manager pour les SEO ( référenceurs) Program de Bing a précisé que dès 2011 les signaux sociaux se retrouvaient comme second critère pris en considération dans son algorithme, suivant  la pertinence du contenu textuel. Bing souligne l’avantage qu’il a  par rapport à Google, c’est à dire son accord avec Twitter et son engagement avec  Facebook.

Au sein de Google, Matt Cutts précise  que les données venant de Facebook ou Twitter ne participent pas à l’algorithme. Il est précisé que le moteur n’y accède pas et privilégie la notion de ‘signal’.

Il est important de noter que les backlinks qui sont primordiaux seraient amenée à décroître dans les années qui viennent.

 

La particularité Google +

Débuté  en juin 2011, Google+ est à présent le troisième média social en nombre de membres actifs après Facebook et Twitter. Le dispositif Authorship déjà présent dans les webpages de résultats de recherche, permet de joindre un contenu pertinent en présentant instantanément dans les SERPs l’image de l’auteur, le lien dirigé vers son profil et l’importance de son réseau. Un prélude plus attractif qui favorise les contenus qui ont un auteur identifié, influençant de manière positive le taux de clic.

Mais c’est la seconde étape du projet Google + qui nous interpelle. Soit le déploiement de l’Authorank; disposition qui permet  de prendre en compte le pouvoir d’un auteur sur un sujet  dans l’algorithme de placement  d’une webpage (réseau de l’auteur, estimation sur le thème traité, taux d’interférence sur les contenus qu’il a fait….

Pour ce qui est des  +1 et partages sur Google +, ils sont également  pris en considération  dans le placement d’une webpage comme le montre le test présenté au SEO Campus 2014 qui comprenait la tentative de positionnement  des articles de blog seulement grâce à +1 et partages sur Google+. Les résultats témoignent  un gain de places. Le référencement sur les réseaux sociaux serait bénéfique.

Cependant, le départ du  fondateur de Google + laisse penser à quelques doutes quant à la politique de la firme de Mountain View par rapport à son  réseau, comme le précisait il y a peu  l’éditeur Techcrunch.

 

Les médias sociaux comme levier de genèse de liens ?

 

 

référencement sur les réseaux sociaux

 

 

En premier lieu les réseaux sociaux peuvent sembler vraiment  intéressants dans une tactique de Linkbuilding. Chaque déclaration peut en fait s’adjoindre d’un lien vers une webpage d’un website.

Si on fait une analyse plus approfondie, la plupart des liens venant de ces médias sociaux ne sont pas suivis par les outils de recherche car ils montrent l’attribut « rel=nofollow ». C’est le cas des médias comme Twitter,facebook ou Google + (sauf des liens inhérents au profil).

 

Vers des stratégies marketing complémentaires

 

Tous les signaux qui agréent à votre société  de paraître en tant qu’entité connue sur le net sont à mettre en avant. C’est pour ceci qu’une véritable synergie est importante entre le référencement naturel et la maximisation des réseaux sociaux (SMO) mais aussi entre les diverses disciplines du marketing pénétrant : le marketing de contenance (Content Marketing), l’expérience visiteur (UX), l’e-réputation sans omettre l’audit  du trafic pour modifier vos fréquentations  en achat.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.